MENUFERMER

Alors, prêt ? Commencez vos travaux !

Poêles ou cheminées : comment choisir ?

Nous vous donnons les meilleurs conseils pour faire votre choix entre un poêle et une cheminée pour chauffer votre intérieur

RECEVEZ JUSQU'À 6 DEVIS
POUR VOS TRAVAUX !

Demander vos devis

Poêles - cheminées - inserts

Le chauffage au bois se démarque au fil des années par bon nombre de ses avantages. Matériau écologique et renouvelable, il est celui qui coûte le moins cher à terme et dispose d’un très bon rendement énergétique.

Lorsque l’on décide de recourir à ce type de chauffage, le choix de l’appareil s’impose. En fonction de l’usage qu’on veut lui prêter, de l’agencement du foyer ou de l’aspect esthétique, nous sommes confrontés à un dilemme : le poêle ou la cheminée ?

Mais ce n’est pas tout ! Il existe bien des façons d’alimenter votre appareil. Bois, pellets ou bioéthanol ? Alors avant de crier au feu, nous vous aidons à prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Le poêle

Cet appareil sert généralement de complément à un chauffage déjà existant et ne suffit pas pour chauffer une maison ou un appartement entier. Cependant, sa technologie tend à se développer et des modèles performants sont proposés pour diffuser et répartir la chaleur dans un logement entier. Sa chaleur se propageant par rayonnement, il doit être placé à un endroit stratégique du logement pour chauffer le plus de pièces possibles. Contrairement à la cheminée, cet appareil est démontable et peut vous suivre si vous décidez de déménager.

Le choix du combustible est tout aussi important que le choix de l’appareil. Voyons ensemble les possibilités qui s’offrent à vous pour votre poêle.



Le poêle à bois

Le poêle à bois

Utilisant la combustion de bûches de bois pour chauffer la pièce, le poêle à bois témoigne de nombreux avantages. Son rendement thermique se situe entre 60 et 80 % ce qui est relativement élevé. De plus, le poêle à bois dispose d’une bonne autonomie pouvant aller jusqu’à 12 heures.

Le rendement thermique d’un appareil correspond au pourcentage de son énergie récupérée par rapport à celle qui sera consommée. Par exemple, si un poêle a un rendement de 70 %, cela signifie qu’il aura perdu 30 % d’énergie. Plus le rendement sera élevé, moins il sera gourmand en énergie.

Lorsque l’on choisit ce type de combustible pour notre poêle à bois ou notre cheminée, il faut bien entendu prévoir un stockage de bois à l’abri de l’humidité. En effet, s’il est humide le bois produit 2 fois moins d’énergie que du bois. Il existe plusieurs tailles de bûches pouvant aller de 30 cm à 1 m en fonction de la taille intérieure de votre foyer de poêle ou de cheminée.

Le bois de chauffage se mesure en stère. Au Luxembourg, le prix d’un stère de bois peut coûter entre 50 et 70€ en fonction de sa dimension, sa localisation et de l’essence de bois choisie.

Comment choisir l’essence de bois qui vous conviendra ? Voici les différentes espèces d’arbres et leurs caractéristiques.

Les feuillus durs

Espèces d’arbresCaractéristiques
Hêtre, Frêne, Châtaignier, Aulne, Bouleau, Noyer, Arbres fruitiers, Charme, Orme, Érable
  • Bois dense
  • Combustion lente
  • Flamme moins haute
  • Limitent l’émission de gaz à effet de serre

Les feuillus tendres

Espèces d’arbresCaractéristiques
Châtaignier, Bouleau, Peuplier, Saule, Tremble, Tilleul
  • Utile pour le démarrage
  • Peuvent servir de feu d’accompagnement
  • Allumage et combustion rapide

Les résineux

Espèces d’arbresCaractéristiques
Sapin, Pin, Mélèze, Épicéa
  • Allumage et combustion rapide
  • Nécessitent un rechargement très régulier du foyer
  • Attention : peuvent provoquer des crépitements s’échappant en dehors du foyer
  • Encrassent plus rapidement les conduits d’évacuation


Les pellets, autrement appelés granulés de bois, ce sont des petits bâtonnets compactés de 6 à 8 mm composés de copeaux de bois ou de sciure. Ce type de combustible fait partie des plus performants et n’est que très peu polluant. Leur conditionnement se présente le plus souvent en sacs de 10 à 15 kg à prix très abordable (4-5€ le sac de 15 kg). Son stockage sera donc plus facile et plus propre que pour les bûches de bois.Le poêle à pellets.

Le remplissage en pellets s’effectue de manière automatique par un système de vis sans fin se traduisant comme un gain de temps pour l’utilisateur qui peut attendre plusieurs jours avant la recharge de ses granulés. En effet, l’autonomie de ce type d’appareils peut atteindre les 100 heures et son rendement thermique est supérieur à 80%. Un système de réglage d’intensité des flammes peut être intégré pour assurer un maximum de confort à l’utilisateur.



Le poêle à bioéthanol

Le poêle à bioéthanol

Le bioéthanol est issu de la biomasse et plus particulièrement de la fermentation des sucres des betteraves, des céréales ou du maïs. Ce type d’énergie est renouvelable et respectueuse de l’environnement car elle réduit l’effet de serre. Il vous assurera un espace de vie propre et loin des cendres et autres poussières provoquées par le bois. Ce type d’appareil vous propose tous les avantages d’un poêle classique mais sans fumée, ni odeur et sans besoin de ramonage ni de présence de conduit. Le stockage de ce combustible doit se faire dans un endroit sécurisé et ventilé à l’abri de la chaleur.

Une cheminée au bioéthanol n’est pas considérée comme un moyen de chauffage officiel donc elle ne nécessite pas d’autorisation d’installation comme ça peut être le cas pour un poêle ou une cheminée classique. Les inconvénients restent donc avant tout sa puissance de chauffe limitée et le budget important à prévoir pour se procurer son bioéthanol bien que l’achat d’une cheminée à bioéthanol soit moins cher qu’une cheminée classique. Pour un allumage régulier, il faudra compter par mois environ 20 litres à 2€ le litre.

Enfin, des risques d’intoxication sont à prendre en compte si nous plaçons notre cheminée à éthanol dans une pièce mal ventilée ce qui provoquerait un dégagement d’eau, de monoxyde de carbone ainsi que de particules noires de carbone. Voilà pourquoi il est primordial de bien ventiler la pièce où se trouve notre poêle.

La cheminée

Considérée comme un moyen de chauffage à part entière, la cheminée sera capable de chauffer entièrement votre foyer. Mais… entre design et rendement thermique, il faut faire un choix ! Il existe effectivement plusieurs types de cheminées qui vous offriront des avantages différents : la cheminée à foyer ouvert ou la cheminée à foyer fermé.

La cheminée à foyer ouvert n’est pas considérée comme un vrai moyen de chauffage mais elle constituera un réel apport esthétique à votre intérieur. Elle offre avant tout un bien-être sensoriel : on a une meilleure visibilité du feu, on entend mieux ses crépitements. Cependant, son rendement ne dépasse pas les 15 % et son autonomie est de seulement quelques heures. Elle peut provoquer une dégradation de l’air respiré de la pièce en dégageant des polluants.

La cheminée à foyer fermé détient un rendement de plus de 70 % ce qui correspond à une puissance de chauffe 10 fois plus forte qu’une cheminée à foyer ouvert. Même si son prix d’achat est plus important, son feu peut durer jusqu’à 3 fois plus longtemps qu’une cheminée à foyer ouvert. Sa porte vitrée permettra de protéger les pièces de votre logement et de ne pas répandre des cendres ou autres poussières en dehors du foyer.

Pour finir, il existe l’insert qui peut être encastré dans le foyer ouvert. Il s’agit d’un genre de four en fonte ou en acier adaptable à tous types de combustibles. Ajouter un insert dans une cheminée à foyer ouvert permet de gagner jusqu’à 7 fois plus de rendement de chaleur. Attention, l’insert ne s’adapte pas à toutes les cheminées.

Pour résumer…

Le poêle à bois

AvantagesInconvénients
  • Très bon rendement
  • Bonne autonomie
  • Chauffage d’appoint ou central
  • Stockage du bois
  • Ventilation obligatoire de la pièce
  • Il est recommandé d’appeler un professionnel qualifié pour son installation

Le poêle à pellets

AvantagesInconvénients
  • Rendement excellent
  • Autonomie de plusieurs jours
  • Stockage plus facile que le bois
  • Système automatique d’alimentation 
  • Très peu polluant
  • Ventilation obligatoire de la pièce
  • Il est recommandé d’appeler un professionnel qualifié pour son installation

Le poêle à bioéthanol

AvantagesInconvénients
  • Énergie réduisant le gaz à effet de serre
  • Pas de cendre, de fumée ni de ramonage
  • Coût onéreux du litre d’éthanol
  • Autonomie faible
  • Puissance de chauffe faible
  • Ventilation obligatoire de la pièce

La cheminée à foyer fermé / insert

AvantagesInconvénients
  • Très bon rendement
  • Entretien facile
  • Stockage du bois
  • Ventilation obligatoire de la pièce
  • Il est recommandé d’appeler un professionnel qualifié pour son installation

La cheminée à foyer ouvert

AvantagesInconvénients
  • Plaisir au niveau des sens décuplés
  • Réel élément de décoration : ambiance chaleureuse assurée
  • Stockage du bois
  • Faible rendement
  • Faible autonomie
  • Ventilation obligatoire de la pièce
  • Il est recommandé d’appeler un professionnel qualifié pour son installation

Nos conseils de sécurité

Avant de vous lancer, il est essentiel de prendre en compte plusieurs éléments liés à l’installation de votre poêle ou de votre cheminée. Il faut évidemment penser à son emplacement. En effet, vous devez être sûre que la pièce choisie pour installer votre poêle ou votre cheminée soit adaptée pour supporter un tel appareil de par son volume et sa composition.Nos conseils de sécurité

Par exemple, le papier peint, la moquette ou le polystyrène sont des matières qui doivent être tenues à l’écart de la chaleur pour prévenir les risques d’incendie. Les murs en contact de la source de chaleur doivent être recouverts de matières non inflammables. Pour plus de sécurité, pensez à faire installer un détecteur de fumée dans votre logement. Pour en savoir plus sur la détection incendie, n'hésitez pas à consulter notre article.

De plus, vous devez tenir compte de vos besoins en chauffage. S’ils sont importants, orientez-vous vers des appareils thermiques des plus performants comme des cheminées à foyer fermé ou à insert.

Pensez qu’un ramonage tous les ans est à privilégier pour prévenir les risques d’embrasement du conduit avec l’accumulation de la suie qui empêche l’air de passer correctement. Rappelez-vous que l’installation d’une cheminée ou d’un poêle nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié.  À lire aussi notre article pour tout savoir sur l’installation de détecteur de fumée.  Nos experts sont à votre disposition pour répondre à vos besoins d’installation d'une cheminée ou d'un poêle ou de ramonage. Pour obtenir votre devis gratuit, n’hésitez pas à nous solliciter !