MENUFERMER

Alors, prêt ? Commencez vos travaux !

Comment choisir son arroseur automatique ?

Respectueux de l’environnement, les arroseurs automatiques font le travail à votre place et assurent la santé de vos espaces verts en votre absence. À l’heure où la préservation de l’eau est une priorité, ce système permet d’économiser jusqu’à 25 % d’eau par rapport à un arrosage traditionnel.

Cependant, en fonction de vos besoins en eau et de la superficie de votre jardin, un choix s’impose. Arroseur fixe, goutte-à-goutte, rotatif, enterré ou canon… Nous vous aidons à choisir votre arroseur automatique en toute connaissance de cause.

RECEVEZ JUSQU'À 6 DEVIS
POUR VOS TRAVAUX !

Demander vos devis

Arrosage automatique

Avant toute chose, à quelle période doit-on envisager d’installer un arroseur automatique ?

L’installation d’un système d’arrosage peut être envisagée dès le début du printemps. À cette période, il est conseillé d’arroser son jardin le matin, car la demande en eau est moins importante.

En été, l’arrosage de son jardin est recommandé le soir pour que l’eau ait suffisamment le temps de pénétrer dans le sol. Pour éviter tout risque de déshydratation, il ne faut jamais arroser son jardin en plein soleil. En période de grande chaleur, les gouttes d’eau formées sur les plantes peuvent créer un effet de loupe avec le soleil augmentant ainsi le risque de brûlure des brins d’herbe et autres plantations.

Pour préserver la santé de vos espaces verts, il est conseillé d’arroser moins souvent et en forte quantité, plutôt qu’un peu chaque jour. De ce fait, vous pouvez arroser votre gazon 2 fois par semaine jusqu’à sa maturité.

Quels sont les critères à prendre en compte avant d’installer son arroseur automatique ?

L’ arrosage automatique est la solution qui vous facilitera la vie. Cependant, pour entretenir votre jardin correctement, il faut prendre en compte certains critères avant de choisir son type d’arrosage. Vous devez veiller à l’homogénéité de l’arrosage sur la totalité de votre terrain en adaptant la quantité, la fréquence et la pression de l’eau à chacune de vos plantes. Voyons de plus près les critères importants pour choisir votre arroseur automatique.

 

La superficie et la disposition du jardin

Selon la superficie de votre jardin, vous devez choisir le type d’arrosage adéquat. Les tuyaux ne dépassant pas les 100 mètres, la taille de votre jardin, sa disposition ainsi que les obstacles sont à prendre en considération avant de faire votre choix.

La nature du sol

En fonction de la nature de votre sol, le besoin en eau varie. Pour connaître la nature de votre sol, prenez une motte de terre humide et essayez de faire une boule. Si votre terre s’émiette, cela signifie qu’elle est sableuse et qu’elle s’écoule rapidement dans le sol. Si vous parvenez à former une boule, mais que la terre est poudreuse, votre sol est limoneux et possède une bonne capacité de rétention d’eau. Si vous parvenez à former une boule malléable, votre terre est argileuse. Cette dernière conserve très bien l’eau, la demande en eau est donc moins importante que le sol sableux qui au contraire, retient très mal l’eau. Le sol limoneux se situe entre le limoneux et l’argileux, il retient bien l’eau, ce qui est intéressant pour les végétaux.

Le besoin en eau de vos végétaux

En fonction de la nature et de la croissance de vos végétaux, le besoin en eau sera plus ou moins variable. Les jeunes arbres ne nécessiteront pas la même quantité d’eau que le gazon, et il en va de même pour le potager et les massifs de fleurs. Voici les besoins en eau de quelques cultures. Les chiffres peuvent varier en fonction des variétés et de votre région d’habitation.

 

PelouseDe 0 à 5 litres/m² par jour
Plantes fleuriesDe 2 à 10 litres par semaine
Arbustes d’ornementJusqu’à 20 litres par semaine
Haies10 litres par semaine pour chaque plante
Potager10 litres/m² par jour
Jeunes arbres50 litres par jour la première année et 25 litres par jour la seconde année
Arbres bien implantésPas d’arrosage

 

La pression de l’eau

Se situant entre 1,5 et 3 bars, la pression de l’eau dépend de votre réservoir. Pour la mesurer, vous devez brancher un manomètre sur votre arrivée d’eau. À titre d’exemple, un système d’arrosage muni d’une seule turbine nécessite une pression de 2 bars au minimum et un début de 1200 l/h à l’entrée de turbine.

 

Quels sont les différents types d’arroseurs automatiques ?

Parmi les différents types d’arroseurs automatiques, nous vous aidons à trouver celui qui correspondra le mieux à vos besoins. Découvrez les caractéristiques de chaque type d’arroseurs automatiques.

 

L’arroseur fixe

Idéal pour les petites surfaces circulaires ou en arc de cercle, ce type d’arrosage automatique convient aux jardins de moins de 70m². Idéal pour les parterres de fleurs, il peut être enterré sur le sol ou piqué dans la terre. La pression nécessaire pour ce genre d’installation est de moins d’un bar. Le réglage du jet permet de varier la surface arrosée et la forme du jet s’écoulant sur le terrain.

L’arroseur rotatif

Nécessitant une pression de 1,5 bar minimum à l’installation, ce type d’arrosage tourne sur lui-même grâce à la pression de l’eau avec ces deux ou trois bras de forme horizontale. Convenant aux surfaces circulaires, sa capacité peut atteindre jusqu’à 300m². Il peut être piqué dans la terre, placé au sol ou sur un trépied. Certains modèles d’arroseurs rotatifs permettent de choisir les zones à arroser.

L’arroseur oscillant

Couvrant jusqu’à 700m², l’arroseur oscillant s’installe sur trépied ou à même le sol. Idéal pour les surfaces carrées ou rectangulaires, il forme un jet en éventail et en hauteur. Il permet d’alimenter facilement la pelouse et le potager, nécessitant 2 bars de pression.

L’arroseur canon

Couvrant jusqu’à 700m², les arroseurs canon se distinguent par la puissance de leurs jets. En effet, leurs jets saccadés à haut débit permettent d’arroser de très grands terrains. Avec un angle d’arrosage variant de 25 à 360°, une pression de 3 à 4 bars est nécessaire pour les faire fonctionner. Cependant, ils ne sont pas adaptés aux massifs de fleurs en raison de la forte pression de l’eau qui pourrait les endommager. Des brise-jets peuvent être également installés afin d’obtenir une pluie plus fine.

L’arroseur goutte à goutte

Les arroseurs goutte à goutte conviennent parfaitement aux potagers, serres ou jardin de moins de 10 arbustes ou 20 plantes à potager. En effet, l’arrosage localisé permet une meilleure croissance des plantations en raison de son faible débit. Nécessitant une pression de 1,5 bar, ils peuvent être piqués dans la terre ou posés à même le sol avec un simple raccordement à l’arrivée d’eau du jardin. Cependant, l’installation des tuyaux manque souvent de discrétion et d’esthétisme.

L’arroseur enterré

Idéal pour les très grands espaces, les arroseurs enterrés sont à prévoir dès la conception du jardin. Si ce n’est pas le cas, des travaux doivent être élaborés en conséquence. En effet, pour installer ce système d’arrosage, il convient de creuser des tranchées pour y loger les tuyaux. Il faut donc étudier le terrain au préalable pour envisager cette installation. Ce système permet d’assurer un arrosage efficace et régulier avec plusieurs arroseurs escamotables sortant du sol.

 

Pour vous aider à faire votre choix, voici un comparatif des caractéristiques de chaque type d’arroseurs automatiques.

Types d'arroseurs UtilisationPression minimaleSurface arroséeConsommation en eauInstallation
Les arroseurs oscillantsPelouse, potagers et massifs2 barsDe 70 à plus de 700 m²15 à 20 l/h/m²À poser sur le sol ou sur un trépied
Les arroseurs rotatifsPelouse, massifs1,5 barDe 50 à 300 m²Environ 12 l/h/m²À planter, à poser sur le sol ou sur un trépied
Les arroseurs fixesMassifs fleuris, parterres de fleursMoins de 1 barJusqu’à 70 m²Environ 40 l/h/m²À piquer en terre ou à poser sur le sol
Les arroseurs enterrésPelouse, potagers et massifs2 barsMinimum 50m2Entre 6 et 8 l/m²À enterrer dans des tranchées
Les arroseurs goutte à gouttePotagers, serres ou jardin de moins de 10 arbustes ou 20 plantes à potager1,5 barArrosage localisé0 à 20 l/hÀ piquer en terre ou à poser sur le sol
Les arroseurs canonPelouse, grands terrains3 à 4 barsJusqu’à 700m²20 à 70 l/h/m²Sur un trépied

 

Installer son système d’arrosage nécessite une étude au préalable de son jardin et de sa disposition. Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel de l’aménagement de jardin, qui sera en mesure de vous conseiller dans votre choix d’arroseur automatique.

Dès le début de vos travaux, nos artisans professionnels luxembourgeois répondent présents pour vous conseiller et installer l’arroseur automatique qui conviendra à votre jardin. De l’élaboration des plans jusqu’à installation, en passant par les recommandations, nos professionnels sont en mesure de prendre en charge vos travaux. Besoin d’un devis ? C’est par ici !